Distribuer les tâches équitablement

Objectifs de l'outil

Favoriser un partage équitable des tâches entre les enfants ;
Montrer aux enfants des modèles de partage de tâches équitables.
Distribuer les tâches équitablement

Description brève de l'enjeu

Les femmes effectuent encore aujourd’hui une plus grande part des tâches domestiques de leur foyer (Couturier et Posca, 2014). Dès la petite enfance, on constate que les jouets destinés aux filles, donc majoritairement de couleur rose, sont inspirés de la sphère domestique: cuisinettes, appareils ménagers, etc. En milieu de garde éducatif, on remarque aussi que le personnel éducateur demande plus souvent aux filles qu’aux garçons de ranger les jouets (Ducret et Le Roy, 2012; SCF, 2011).

Pratiques exemplaires générales

Les parents, mères et pères, comme le personnel de service de garde éducatif, sont des modèles pour les enfants. Prendre conscience des tâches que l’on fait soi-même, que l’on propose aux enfants et des rôles qu’on adopte comme parent, travailleur ou travailleuse, citoyen ou citoyenne, sont autant de possibilités, pour l’enfant, d’être en présence de stéréotypes, sinon de comportements égalitaires qui teintent ses propres actions du présent et du futur.

Un partage des tâches à la maison entre mères et pères, entre soeurs et frères, permettra à l’enfant de comprendre que diverses habiletés et compétences peuvent être développées et que filles et garçons ont la capacité et la volonté de les accomplir, nonobstant leur sexe. Au service de garde éducatif comme à la maison, les filles peuvent être invitées à jouer davantage à certains jeux (p. ex. : blocs ou construction), on peut solliciter leur aide pour réparer quelque chose dans la maison. Quant aux garçons, ils peuvent être invités à faire des activités de motricité fine, à passer le balai ou faire la vaisselle ou encore à aider aux soins d’un petit frère ou d’une petite soeur. À moyen terme et à long terme, cette éducation ne peut mener qu’à une société plus égalitaire (SCF, 2011, p. 23).

Cette fiche rassemble donc quelques activités et pratiques concrètes à mettre en place pour que les enfants n’associent pas certaines tâches à un sexe ou à un autre.

Distribution aléatoire des tâches

Afin de distribuer les tâches de façons équitable sans égard au sexe des enfants, écrivez leur nom sur des balles de plastique (idéalement toutes de la même couleur) et pigez le nom d’un ou d’une enfant pour savoir à qui sera attribuée chaque tâche. Ainsi, chaque enfant peut être appelé à accomplir n’importe laquelle des tâches (BBC, 2018).

Représentation des tâches

Évitez d’associer des tâches à un sexe ou à l’autre. Par exemple, si vous devez déplacer un objet ou un petit meuble, ne demandez pas systématiquement aux garçons de vous aider à le faire. À cet âge, les enfants disposent de la même force physique et les enfants doivent associer la force autant aux filles qu’aux garçons. Si vous utilisez des pictogrammes pour représenter les tâches à faire, évitez le rose et le bleu. Enfin, encouragez les enfants à prendre diverses responsabilités non stéréotypées ou qui transgressent les stéréotypes sexuels.

Activité de discussion sur le partage des tâches

Cette courte vidéo peut être utilisée pour réfléchir à des tâches ménagères avec les enfants dans une activité de discussion et d’échange. Elle peut aider les enfants à faire des liens avec le partage des tâches qu’ils et elles vivent à la maison.

Déconstruction des stéréotypes

Il peut arriver qu’un garçon ne veuille pas faire une tâche parce que “c’est un travail de filles” ou qu’une fille refuse de faire une tâche habituellement attribuée aux garçons. Lorsque cela se produit, prenez le temps d’échanger avec eux et elles dans le but de mieux saisir leur compréhension et faire éclater leurs perceptions lorsqu’elles sont empreintes de préjugés (SCF, 2011).

Références

BBC (2018). No More Boys And Girls: Can Our Kids Go Gender Free?, Outline Productions, accessible à: https://www.bbc.co.uk/mediacentre/proginfo/2017/33/no-more-boys-and-girls

COUTURIER, Ève-Lyne et POSCA, Julia (2014). “Tâches domestiques: encore loin d’un partage équitable”, Institut de recherche et d’informations socioéconomiques, accessible à : https://cdn.iris-recherche.qc.ca/uploads/publication/file/14-01239-IRIS-Notes-Taches-domestiques_WEB.pdf

DUCRET, Véronique et LE ROY, Véronique (2012). La poupée de Timothée et le camion de Lison. Guide d’observation des comportements des professionnel-le-s de la petite enfance envers les filles et les garçons. Le deuxième Observatoire, Genève, 67 pages. Accessible à: http://www.2e-observatoire.com/downloads/livres/brochure14.pdf

SECRÉTARIAT À LA CONDITION FÉMININE (2011). D’égal(e) à égaux: pour la promotion de rapports égalitaires entre filles et garçons dans les services de garde éducatifs, Guide d’accompagnement, Québec: Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine.