Qui sommes-nous ?

La Table de concertation des groupes de femmes de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine

La Table de concertation des groupes de femmes de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine agit politiquement, pour que les droits et les intérêts des femmes soient concrètement respectés dans divers domaines comme la santé, l’éducation, le développement social et économique de la région. Notre action est non partisane.

La Table de concertation des groupes de femmes de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine mène des actions qui caractérisent la défense collective des droits des femmes, soit des activités d’éducation populaire axées sur les droits et la vie démocratique et des activités de mobilisation et de représentation.

La Table de concertation des groupes de femmes de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine est membre du Réseau des Tables régionales de groupes de femmes du Québec.

Notre comité conseil

Le projet Des pistes pour persévérer dans l’égalité a la chance de pouvoir compter sur la participation de plusieurs organisations à son comité conseil.

Cégep de la Gaspésie et des Îles

Le cégep de la Gaspésie et des Îles est constitué d’une école nationale et de trois campus, répartis dans différentes villes de la région. Il est possible d’étudier à Carleton-sur-Mer, à Gaspé, à Grande-Rivière ou aux îles de la Madeleine. Quel que soit ton choix, notre cégep se distingue par ses mesures d’aide à la réussite et la disponibilité de ses enseignants.

Commission scolaire des Chic-Chocs

La Commission scolaire des Chic-Chocs s’étend de Cap-Chat à Grande-Rivière et comprend des établissements d’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de formation professionnelle. Leur vision est de contribuer ensemble à l’émergence et à la réalisation des rêves et des aspirations de leurs élèves en les accompagnent afin qu’ils persévèrent et s’accomplissent.

Complice Persévérance scolaire Gaspésie-Les Îles

Complice Persévérance scolaire Gaspésie-Les Îles est l’instance de concertation régionale en persévérance scolaire pour la région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Sa mission est de susciter la mobilisation et soutenir les initiatives qui favorisent la persévérance scolaire ainsi que la réussite éducative des jeunes de la région. Complice – Persévérance scolaire Gaspésie-Les Îles contribue au rehaussement de la scolarité et de la qualification de la population. Elle souscrit aux cibles de diplomation inscrites dans les conventions de partenariat signées entre chacune des commissions scolaires de la région et le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

CPE des Butineurs

Le centre de la petite enfance (CPE) des Butineurs offre des services éducatifs et de garde aux enfants 0-5 ans, dans un milieu de travail et d’étude. Gouverné par un conseil d’administration composé majoritairement de parents utilisateurs, la corporation est un organisme d’économie sociale sans but lucratif, subventionné par le Ministère de la Famille. Travaillant en collaboration avec le Département d’éducation à l’enfance, le CPE des Butineurs applique le programme éducatif du Ministère de la Famille « Accueillir la petite enfance », visant le bien-être, le développement global, les saines habitudes de vie et offrant un modèle d’apprentissage reposant sur l’autonomie, la créativité et le plein épanouissement des enfants. Enraciné dans sa communauté, le CPE des Butineurs est un organisme Vert Brundtland, prônant des actions et projets écologiques, pacifiques, solidaires (ouverture sur le monde) et démocratiques.

Espace Gaspésie-Les-Îles

L’organisme communautaire Espace Gaspésie-Les-Îles a pour mission la prévention de la violence faite aux enfants. Il travaille à l’application du programme éducatif ESPACE dans les écoles primaires, les CPE, les groupes de loisirs et de sports et autres milieux de vie. Espace GÎM offre aussi des rencontres individuelles post-ateliers offertes aux enfants qui le désirent et, au besoin, les réfère vers les ressources appropriées. L’organisme crée également des ateliers sur mesure afin de répondre à des besoins ou situations spécifiques ainsi que des ateliers de sensibilisation pour les organismes communautaires, les associations, les intervenants et intervenantes du milieu, les groupes d’étudiants en formation, etc.

Groupe persévérance scolaire des Îles-de-la-Madeleine

Cet organisme à but non lucratif des Îles-de-la-Madeleine est formé de représentants locaux du milieu de l’éducation et de plusieurs secteurs ou organismes de la communauté. Il est le partenaire de la Fondation Madeli-aide pour le Programme d’appui à la réussite et à la persévérance des jeunes des Îles. Le groupe fait aussi partie de l’approche intégrée en développement social des Îles-de-la-Madeleine.

La Maison de la Famille – MRC Bonaventure

La Maison de la Famille de la MRC Bonaventure a pour mission d’accompagner et de soutenir les parents dans leur rôle et leurs multiples défis et de favoriser la création de réseaux naturels de soutien. Dans un milieu de vie accueillant et chaleureux, au fil des réalités d’aujourd’hui, divers ateliers et ressources favorisant l’enrichissement de l’expérience parentale sont offerts.

Maison des Jeunes Le Trèflerie

La Maison des jeunes Le Trèflerie de Maria est un lieu de rencontres et de divertissement pour tous les jeunes de 12 à 17 ans et qui offre plusieurs services et activités. Les jeunes peuvent s’impliquer dans le fonctionnement de la Maison et dans des projets de leur choix.

La Nation Mi’kMaq de Gespeg

Le secteur de l’éducation de la Nation Micmac de Gespeg est un service de soutien destiné aux membres de la Première Nation Micmac de Gespeg. Les programmes tels que le programme d’aide aux étudiants de niveau postsecondaire (PAENP), l’employabilité, la Stratégie urbaine (SU) et le Centre de service en emploi et formation (CSEF) sont disponibles afin de permettre aux Micmac d’intégrer des institutions scolaires. Nous finançons donc des étudiants en formation générale aux adultes (DES), en formation professionnelle (DEP, AEP et ASP), au collégial (AEC et DEC) et à l’université (C., B., DESS, M. et D.) en plus de fournir du financement en employabilité. Nous espérons ainsi que les Micmac de Gespeg intègrent le marché du travail, combattant par le fait même le stéréotype de l’autochtone qui n’est pas instruit.